Derniers pas sur la glace / Последные шаги на льду

Après 2 semaines de cours de russe + diverses visites et activités culturelles à Irkoutsk, je suis venue faire un dernier petit tour sur le Baïkal.

Vue du rocher Tcherskii sur Istok Angara et Baïkal

Huun Huur Tu : "Под баян"

La glace s'est presque complètement transformée. Les belles plaques translucides ont laissé la place à des plaques cristallisées qui commencent à s'émietter et à se disloquer.

Variantes de glace cristalisée

Restes de toross Les barrières de toross ont fondu, il reste juste de petits tas de vitres par ci par là. Ça tombe bien, j'avais oublié d'en photographier avec le smartphone pour vous montrer comme c'est transparent.

Pratique si vous voulez construire un igloo avec véranda ou baie vitrée (à ceci près qu'il n'y a pas assez de neige pour faire des igloos ici).

Lucarne en glace dépolie pour igloo

Une bande de joyeux lurons de l'Altaï est venue me saluer. Ils étaient amusés de me voir occupée à photographier conscienceusement des glaçons, objets qu'ils n'utilisent habituellement que sous forme pilée dans de petits verres de vodka, je pense. Ils m'ont dit que je devrais venir visiter l'Altaï, y aussi des lacs gelés et l'eau de la rivière Katun est belle.

Podushka faisant la navette entre Listvyanka et Port-Baïkal

Les failles se sont considérablement élargies, seuls les podushki peuvent encore circuler sur le lac. J'ai vu un piéton qui voulait faire le malin pour épater une nana ; il a sauté la première faille devant le port de Listvyanka. Il a failli passer à l'eau mais s'est bien rattrapé, il ne s'est mouillé qu'une jambe...

Coucher de soleil sur le port de Listvyanka

Glaçons Ah, ce matin il fait beau et y a presque plus de vent (hier on se pelait ici, il a neigeoté de la poudreuse...), alors vous avez droit à un petit rabe de glaçons.

Glace cristallisée au niveau d'une soudure Vous en avez peut-être assez, mais moi, je ne me lasse pas de la glace du Baïkal...

Les failles s'élargissent chaque jour

Je commence à être un peu comme certains Irkoutskiens qui sont fanas du Baïkal ; j'ai juste du mal à les croire quand ils disent que le Baïkal, c'est encore plus chouette en été. Je pense plutôt, comme dit un proverbe sibérien, qu'il n'y a pas de mauvais temps, il y a de mauvais vêtements. Encore que... pour les photos, c'est quand même mieux quand il fait beau et qu'on peut se passer de moufles.

Mini-toross au bord d'une faille

Annexes

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet