Plage municipale de Makhatchkala : premier bain dans la mer Caspienne

Sergey Ilyasafov : "Дагестан"

Pendant les vacances de mes kinés et/ou les miennes, j'essaie de compenser les 3 séances hebdomadaires de rééducation épaule/poignet que je rate.

Arrivée à Makhatchala : direct à la plage ! Mon chirurgien m'a dit que les bains d'eau de mer seraient bons pour moi. Et comme il y a 3 fois moins de sel par litre de Caspienne que par litre de Méditerranée, je prolonge les bains. L'eau est bonne, j'y passe plusieurs heures par jour. Le vent fait souvent déferler des vagues et il y a du courant : même sans les accessoires de KinéBulle, je peux faire travailler mes abaisseurs et mes rotateurs...

Plage municipale de Makhatchkala, avec vue sur la zone industrielle

La côte daghestanaise n'est pas spécialement jolie ni très propre.

Au Daguestan, on se baigne aussi bien en bikini qu'en robe longue.

Le spectacle, c'est la diversité des tenues de bain et des styles de baigneurs. A la plage, de temps en temps je sors de l'eau pour prendre des photos.

Les touristes russes ont souvent un maillot de bain, mais les gens du coin se baignent majoritairement en caleçon, en short ou pantalons avec ou sans T-shirt, ou en robe, tête nue ou avec casquette, foulard, chapeau voire capuche "islamiquement correcte" pour les femmes (la population du Daghestan est majoritairement musulmane, avec là aussi une certaine diversité puisqu'il y a des soufis, des chiites et des sunnites "classiques", éventuellement vodka-compatibles).

En famille à la plage d'Izberbash. Même les PMR en fauteuil vont faire trempette.

Outre que ça économise l'achat de maillots de bain, ça permet aussi de se passer de crème solaire. C'est amusant de voir des baboushkas en robe longue plonger allègrement dans les vagues, en souriant de toutes leurs dents dorées.

Bains de mer vivifiants à Makhatchkala

Parfois, les baigneurs les plus chanceux et rapides attrapent un poisson à la main.

Baboushka a attrapé un poisson, bravo !