Coussin pare-fesses de rando à la russe Eh bien oui, l'objet mystérieux est un coussin pare-fesses de rando qu'on clipse à la ceinture, pour s'assoir confortablement n'importe où en chemin. J'en avais vus aux fesses de randonneurs russes ou ukrainiens dans le Caucase, les monts Fan ou les Tian Shan.

Le nom russe est сидушка ; ça se prononce sidoushka. Mignon, non ? Ce mot est composé à partir du radical du verbe être assis (сид-) et du diminutif du mot oreilles, par analogie avec le mot oreiller (подушка).

Modèle spécial Sibérie Les randonneurs sibériens apprécient les sidoushki avec isolation thermique renforcée. Voyez, elles sont plus épaisses, et aluminisées en face arrière.

Je félicite les participants (pas très nombreux...) qui ont fait preuve d'imagination en proposant des variantes tout-à-fait intéressantes : sidoushka fourrée, ou à face arrière anti-dérapante, ou avec ceinture allongée pour passer sur une doudoune. Sachant qu'il y a des élevages de zibelines et de visons dans la région, une sidoushka fourrée pourrait être vraiment très chic.

Mais l'option chauffage intégré n'est pas retenue, à moins de proposer une solution opérationnelle pour le chauffage. Parce que je vous confirme que les piles et batteries, dans le froid sibérien, on n'en tire pas grand-chose... Mon vélo naviguera donc sans compteur. Dommage, c'est le compteur qui faisait thermomètre.

Sidoushka aux fesses d'un patineur sibérien